Edito...

Le Café Théâtre 7èmeVAGUE

C’est le laboratoire du Théâtre national de la Rade, au label "territorial et universel" dont nous souhaitons la réalisation depuis la création en 1986 de l’association 7èmeVAGUE sous forme d’un mouvement des artistes territoriaux : le Constroy Mouvement (label artistique).

Le Café Théâtre "7èmeVague" est un lieu de convivialité artistique, culturelle et citoyenne géré par l’association "7èmeVAGUE". Ouvert en 1999, c’est sa 18ème année de programmation.

Chaque vendredi et samedi (hors vacances scolaires), sont proposés des spectacles en tout genre : jusqu’à 70 soirées-spectacles, 1500 billets vendus dont environ 1000 adhérents-abonnés par an (cliquez sur Programme).

L’accueil est assuré par une équipe bénévole ouverte à tous et fondée sur le plaisir d’accueillir et de servir, sur la responsabilité et la maitrise des différentes tâches d’accueil, d’organisation et de gestion. Cette équipe est entraînée par Tonton Dgé, directeur-fondateur et Gibe le président, dans un esprit de Compagnie : avec Cédric assistant - programmateur - régisseur, Julie et Romain assistants - régisseurs, Pascale et Gibe à la caisse, Estelle, Christine, Muriel, Claude et Babeth en salle, Hubert, Laurence et Lucien au bar...(On recrute en permanence ; il suffit d’être disponible le vendredi ou, et, le samedi à partir de 20h pour le service le plus intense jusqu’à 21h ; ensuite le spectacle est gratuit pour le personnel et le service se termine à 23h et plus selon l’ambiance...Téléphonez au 04.94.06.02.52 ou Passez nous voir !)

Le Café Théâtre 7èmeVague contient 50 places assises et un bar associatif : on n’y sert que les abonnés ou adhérents. L’ adhésion et l’abonnement, c’est pareil pour permettre l’accès à notre bar associatif. Il est proposé sur place à 5€/an. Le tout dans l’ambiance intimiste et "Sud" d’une cave à vin centenaire avec sur ses pavés, la scène.

Une direction artistique à "dégaine" méditerranéenne liant les sensations de "Local et d’Universel", entreprend la création de spectacles de théâtre (avec la Compagnie Constroy Mouvement), de chansons avec Tonton Dgé, Alain et Jean Jacques : voir "www.tontondge.fr", Petite Musique : voir sur internet, Jean Simon..., (cliquez sur Création), et met en mouvement un projet culturel pour la ville de La Seyne et la Rade : le P.A.C.C.S avec pour emblème totémique Le Gobie Bleu : voir émissions sur "legobiebleu.fr"
Le Café Théâtre 7èmeVague encourage également le travail du Groupe de matchs d’impros La Radit animé par Sélim Hernandez et Jérémy Ortola, la Cie 29.10 pour son théâtre Jeune Public et ses Ateliers de Théâtre, l’Ensemble Vocal de Tamaris dirigé par Patrick Rinaldi, et le site "www.LaSeyne.fr.st" du webmaster Nicky.

À noter, en passant, que le Constroy Mouvement est un Mouvement Anti-Blattes (heum !).
Cousins des marseillais de la Chourmo et de leur "Stop The Conos Mouvement", des toulousains d’Arnaud Bernard, des gascons d’Uzeste, des montalbanais à la Castan, des niçartes de Nux Vomica, et de bien d’autres partout encore, les constroys de La Sagno de Mar sont engagés poétiquement par amour "des mots et du sel" (cliquez sur Lexico) dans la réalisation du "Grand Pousson" pour un contexte culturel libérant les artistes locaux.

7ème VAGUE ne reçoit plus de subvention de la Région, ni du Conseil Général du Var. La subvention de la Ville de La Seyne sur Mer a baissé de moins 75% depuis 2010. Ce qui a eu pour effet de casser notre dynamique gagnée pas à pas et notre capacité de création de spectacles à caractère patrimonial. (cliquez sur Soutien)

Après la création à 4 ou 6 comédiens de La Trilogie seynoise dont le livre est en vente au prix de 15€, avec en préface "l’Histoire du Théâtre de Nous" — après la création "La Croyable Légende de Bert Falcomochère", un solo de très belle facture magnifiquement interprété par Paul-Noël Jourdan (cliquez sur création) — une nouvelle création de Tonton Dgé est en cours de mise en scène. Il s’agit de "Dgé Quéfara... la Révolution" qui sera également jouée par Paul-Noël Jourdan.

L’avenir du Café Théâtre est toujours incertain depuis ses débuts : c’est bizarre que les élus et décideurs politiques ne s’y intéressent pas... Il est pourtant porteur d’une analyse politique pertinente et d’un projet d’utilité publique locale en matière artistique, culturelle et citoyenne... La meilleure façon de défendre ce théâtre c’est de signer son projet sur ce site (cliquez sur Soutien) ou dans "cerclecitoyen-murs.fr" (cliquez sur Projet)... Merci !